Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 12:40

Après plus de huit ans de bons et loyaux services, il était temps que l'Octavia parte à la retraite. Du coup, Skoda la « décompacte », tout en gardant la même approche : sens de l'accueil poussé, gros coffre, vaste gamme et prix que l'on suppose serrés. La bonne recette pour une marque qui ne connaît pas la crise.

Par Jean Bourquin

 

Skoda-Octavia-2

 

Et de quatre. Quatre quoi, mon bon monsieur ? Réponse, quatre voitures du groupe Volkswagen qui reposent sur la même plate-forme, alias MQB, les Volkswagen Golf VII, Audi A3, Seat Leon et donc Skoda Octavia, la troisième génération en l'occurrence, pour les nommer. La dernière se distingue cependant des trois autres, lesquelles présentent plus ou moins les mêmes dimensions, par son gabarit nettement plus imposant. La nouvelle Octavia mesure 4,66 m en longueur – 9 cm de plus qu'au précédent épisode, rien que ça – et reste ce faisant ce qu'elle a toujours été, en accentuant le propos, à savoir un modèle qui se situe entre deux catégories en ne considérant que ses seules mensurations. Entre les familiales compactes et les familiales tout court plus précisément, à se demander au demeurant s'il ne faut pas désormais définitivement la ranger dans la seconde espèce. A titre d'exemple, l'Octavia est à peine plus courte, de 4 cm, que l'Audi A4, étant entendu que ces deux autos du même consortium ne se vendront pas tout à fait aux mêmes prix. Ceux de la Skoda ne sont à cette heure toujours pas définis, mais bon, on connaît la politique du constructeur tchèque en la matière.

 

Toujours au chapitre des dimensions, l'Octavia repose sur un empattement lui aussi en très nette expansion, puisqu'il s'étend sur 2,69 m – 11 cm de plus d'une génération à l'autre. Skoda corrige ainsi le principal défaut de la précédente mouture, laquelle héritait elle aussi de la plate-forme de la Golf, celle d'avant cela va sans dire, dont elle gardait le même empattement – 2,58 m. L'Octavia devient habitable aux places arrière, le constructeur prenant la peine de préciser que tout augmente dans des proportions significatives, l'espace aux jambes, bien sûr, mais aussi la garde au toit et la largeur aux coudes. Pour une raison simple, dans le dernier cas : l'Octavia s'élargit de 5 cm, pour atteindre 1,82 m en largeur, les voies suivant le même mouvement par la force des choses. Partant de là, l'addition de ces diverses données donne une assise routière que l'on imagine sans peine plus appropriée à la fonction que celle de l'actuelle Octavia. Le coffre, pour terminer, ne gagne que 30 litres dans l'affaire, lui qui passe de 560 à 590 litres. D'énorme, il devient juste gigantesque...

 

Skoda-Octavia-3

 

En ce qui concerne son apparence physique, l'Octavia revêt une robe très sobre mais pas aussi sommaire que celle de la Rapid. Le capot empiète sur les ailes, une large nervure bien marquée le coupe en deux, la calandre est travaillée, les optiques qui l'entourent sont expressives, une partie de la base du troisième montant est intégrée à la portière, un détail stylistique plutôt original, et la poupe semble tout droit sortie d'un bureau de design de la marque Audi, voilà pour l'essentiel. L'ensemble est austère mais pas dénué d'élégance et donc de personnalité. Le traité intérieur va quant à lui à l'essentiel, la planche de bord totalement rectiligne n'étant pas ce qui se fait de plus original en la matière ces derniers temps. De prime abord, tout cela paraît on ne peut plus rationnel et fonctionnel, à tel point que l'on pourrait se croire à bord d'une Volkswagen si ce n'était le logo Skoda apposé sur le volant. Un peu plus de fantaisie n'aurait pas fait de mal, histoire de se démarquer un tant soit peu des autres membres de la famille.

 

D'un autre côté, cette aridité a pour grand mérite de simplifier la vie du conducteur, et à ce propos, Skoda ajoute deux ou trois éléments allant dans le même sens, comme une petite poubelle placée dans le vide-poches de la portière, un porte-lecteur multimédia – iPod, smartphones, etc. -, un grand compartiment à lunette situé en hauteur ou encore un rangement pour le gilet de sécurité sous le siège conducteur. Il y a même un gratte-vitre à l'intérieur de la trappe à essence. Une somme de petits détails qui peuvent bien faire toute la différence. On se demande d'ailleurs bien pourquoi personne n'y a pensé plus tôt, pour certains.

 

Skoda-Octavia-4

 

Pour clore le sujet, l'Octavia reçoit les équipements high-tech dernier cri, dits d'infodivertissement, désormais incontournables sur un nouveau modèle. Cela va de l'écran tactile doté de menus glissants, comme sur un iPad, aux capteurs de proximité – la fonction s'actionne avant que le doigt ne touche la commande idoine : essayé sur la Golf, c'est génial -, sans oublier le navigateur GPS et l'installation audio haut de gamme de rigueur. Puisqu'on en parle, Skoda tient à signaler qu'il a soigné l'acoustique de l'habitacle, avis aux automobilistes mélomanes. A voir comment tout cela sera distribué en fonction des finitions de la gamme à venir. Idem en ce qui concerne les assistances à la conduite livrées à profusion, parmi lesquelles on compte la reconnaissance des panneaux indicateurs, un éclairage adaptatif, une aide au stationnement automatique, un détecteur de fatigue et nous en passons quelques autres du même acabit. La liste des options risque d'être longue, on n'appartient pas au groupe Volkswagen pour rien...

 

Dernier point, et on le sait déjà, la fameuse plate-forme MQB se signale par sa légèreté, l'Octavia perdant ce faisant un peu plus d'une centaine de kilos par rapport à sa devancière. Elle devrait donc brûler moins de carburant et émettre du CO2 en moindre quantité, c'est même le but de la manœuvre, quelle que soit la motorisation utilisée. On en dénombre pas moins de huit, quatre essence et quatre diesel. Dans son communiqué, Skoda ne prend pas la peine de les énumérer, il faut donc jouer aux devinettes même si l'affaire ne paraît pas trop compliquée connaissant l'offre moteurs actuelle du groupe VW. On devrait, de fait, trouver les mêmes choses que sur la Golf et la Leon – 1.2 TSI/105, 1.4 TSI/122, 1.4 TSI/140 et 1.8 TSI/10 d'un côté, 1.6 TDI/90, 1.6 TDI/110, 2.0 TDI/150 et 2.0 TDI/184 de l'autre. Tout cela sera servi avec une boîte mécanique ou une boîte robotisée DSG, selon les motorisations, une transmission intégrale figurera également quelque part au programme, et en plus, Skoda déclinera en parallèle une gamme vertueuse dite GreenLine, avec au menu stop/start et récupération de l'énergie au freinage – 3,4 l/100 km et 89 g/km pour la motorisation 1.6 TDI 110 GreenLine.

 

Skoda-Octavia-1

 

En bref, il faut s'attendre à une gamme particulièrement étoffée, que nous détaillerons dès que nous en prendrons connaissance. Il y aura un break, bien sûr, pour corser le tout.

 

Cet article vous est proposé en partenariat avec les rubriques

BMW occasion et Peugeot occasion du site automobile.fr

 

Repost 0
Published by Jean Bourquin - dans Nouveautés tchèques
commenter cet article

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives