Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 08:35

 

La Seat Leon débarque sur le marché peu de temps après la Golf, à des prix plus serrés alors qu'elle repose sur la même plate-forme et reçoit les mêmes moteurs. Voilà qui interpelle. Revue de la gamme en détails.

Par Jean Bourquin

 

Seat-Leon2-8

Première mise au point, nous avons déjà parlé de la nouvelle Leon, de son apparence physique radicalement différente de celle de sa devancière, de ses solutions techniques et de ses motorisations. Pour en savoir plus sur tous ces sujets, et quelques autres, il vous suffit de consulter notre « papier » situé juste en dessous de celui-ci...

 

De fait, il est ici question de la gamme, laquelle s'affiche à des prix plus compétitifs que ceux de la nouvelle Golf, à motorisations équivalentes. La comparaison entre ces deux voitures du groupe Volkswagen s'impose tout naturellement, car il se trouve qu'elles reposent sur la même plate-forme - au point d'afficher des dimensions quasi-identiques, l'empattement notamment - et reçoivent les mêmes moteurs. La Seat ajoute même une motorisation à laquelle la VW n'a pas droit, à savoir le diesel 1.6 TDI dans sa définition de 90 ch.

Seat-Leon2-1

 

Les seules différences concernent, au final, le style, la Seat affichant une personnalité à des années lumière de celle de la VW, et c'est très bien ainsi. En d'autres termes, la Leon n'est pas le calque de la Golf, et on peut, de surcroît, la considérer plus originale que sa très conservatrice sœur de groupe, sur le plan physique s'entend. Et c'est, en soi, une jolie voiture, il faut l'avouer

 

A y regarder de plus près, la Leon coûte entre 2 000 et 3 000 € moins cher que la Golf, selon le niveau de finition. Elle est moins bien équipée en entrée de gamme - pas de clim., entre autres -, ce qui peut justifier des écarts de prix aussi conséquents, mais, ensuite, les dotations s'équilibrent plus ou moins au fur et à mesure que l'on monte dans les gammes. Il n'y a pas de mystère, c'est l'image de marque, supposée plus forte quand il s'agit d'une Volkswagen, qui fait toute la différence, et ces choses-là ne se quantifient pas. Il conviendra, toutefois, de vérifier lors des essais, programmés sous peu, si la Leon reçoit un mobilier composé de matériaux d'aussi bonne qualité que ceux de la Golf.

Seat-Leon2-4

En attendant, voici la gamme, laquelle s'articule autour de neuf motorisations, pas moins, et de quatre finitions. Difficile de faire plus complet.

 

LA GAMME LEON

 

Essence

1.2 TSI 86 ch

4 cyl. ; 85 ch ; BVM 5 ; 178 km/h ; 5,2 l/100 km ; 120 g/km.

Leon : 15 290 € ; Référence : 17 745 €. Ni bonus ni malus.

1.2 TSI 105 ch

4 cyl. ; 105 ch ; BVM 6 ; 191 km/h ; stop/start ; 4,9 l/km ; 114 g/km.

Référence : 18 490 € ; Style : 20 190 €. Ni bonus ni malus.

Boîte DSG : prix non communiqué

1.4 TSI 122 ch

4 cyl. ; 122 ch ; BVM 6 ; 202 km/h ; stop/start ; 5,2 l/100 km ; 120 g/km.

FR : 22 555 €. Ni bonus ni malus.

1.4 TSI 140 ch

4 cyl. ; 140 ch ; BVM 6 ; 211 km/h ; stop/start ; 5,2 l/100 km ; 119 g/km.

Style : 21 415 € ; FR : 23 185 €. Ni bonus ni malus.

1.8 TSI 180 ch

4 cyl. ; 180 ch ; BVM 6 ; 226 km/h ; stop/start ; 6 l/100 km ; 139 g/km.

FR : 24 585 €. Ni bonus ni malus.

Boîte DSG : prix non communiqué

Seat-Leon2-6

Diesel

1.6 TDI 90 ch

4 cyl. ; 90 ch ; BVM 5 ; 178 km/h ; 4,1 l/100 km ; 108 g/km.

Leon : 17 730 € ; Reference : 17 745 €. Ni bonus ni malus.

1.6 TDI 105 ch

4 cyl. ; 105 ch ; BVM 5 ; 192 km/h ; stop/start ; 3,8 l/100 km ; 99 g/km.

Reference : 20 790 € ; Style : 22 490 €. Bonus : 200 €.

Boîte DSG : prix non communiqué

2.0 TDI 150 ch

4 cyl. ; 150 ch ; BVM 6 ; 215 km/h ; stop/start/ ; 4,1 l/100 km ; 106 g/km.

Style : 24 065 € ; FR : 25 835 €. Ni bonus ni malus.

Boîte DSG : prix non communiqué

2.0 TDI 184 ch

4 cyl. ; 184 ch ; BVM 6 ; 229 km/h ; stop/start ; 4,3 l/100 km ; 112 g/km.

FR : 26 990 €. Ni bonus ni malus.

 

LES PRINCIPAUX EQUIPEMENTS DE SERIE

Seat-Leon2-5

Leon

7 airbags, dont 1 airbag genoux conducteur ; ABS avec antipatinage ASR ; antidérapage ESP (ESC chez Seat) ; alerte de pression des pneumatiques.

Boîte à gants et coffre éclairés ; jantes en acier 15 pouces ; ordinateur de bord ; siège conducteur réglable en hauteur ; sellerie tissu ; verrouillage centralisé télécommandé ; vitres AV électriques.

 

Référence (en plus)

Banquette fractionnable 60/40 ; climatisation manuelle ; jantes en acier 16 pouces avec enjoliveurs ; régulateur de vitesse ; rétros électriques et dégivrants.

Infotainment : autoradio intégré dans un dispositif dit Media System Touch, avec carte SD, écran tactile, prise auxiliaire, commandes au volant et 4 HP.

 

Style (en plus)

Aide au démarrage en côte ; bloquage du différentiel AV XDS

Accoudoir central ; climatisation automatique bizone avec aérateur à l'arrière ; console centrale avec rangements et porte-gobelets ; jantes alliage 16 pouces ; siège passager réglable en hauteur ; vitres AR électriques ; volant, levier de vitesses et levier de frein à main gainés de cuir.

Infotainment : lecteur CD/MP3, interface Bluetooth, écran couleur tactile 5 pouces, prise USB et 6 HP.

 

FR  (en plus)

Seat-Leon2-7

Châssis sport ; jantes alliage 17 pouces ; sièges sport ; sellerie mixte tissu/cuir ; radars de parking AV/AR ; rétros rabattables électriquement ; vitres AR surteintées.

Audio : 8 HP.

Assistance à la conduite Seat Drive Profile : la sensibilité de l'accélérateur et la consistance de la direction se règlent selon 4 modes.

 

Cet article vous est proposé en partenariat avec les rubriques

BMW occasion et Peugeot occasion du site automobile.fr

Repost 0
Published by Jean Bourquin - dans Nouveautés espagnoles
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 18:03

La Leon abandonne son physique particulier au profit d’une carrosserie traditionnelle, celle d’une familiale compacte dessinée sans exubérance excessive. Retour dans le rang, et ce n’est sûrement pas plus mal.

Par Jean Bourquin

 

Seat-Leon-3

 

Pas plus haute que la plupart de ses rivales, la Leon avait pour particularité de présenter une forme proche du monovolume, caractérisée par un capot très plongeant. Elle avait dès lors une vague allure de monospace, un style très chargé venant jeter encore un plus le trouble quant à la réalité de sa nature. Seat avait voulu brouiller les cartes, mais l’opération n’a pas rencontré le succès escompté. Bien que très sympa à conduire, la Leon n’a jamais été une grosse « best selleuse », sans sombrer dans les tréfonds du marché non plus. Il fallait donc changer la copie au moment de la renouveler.

 

Seat-Leon-1

C’est fait. De manière radicale. La Leon fait désormais sienne une carrosserie de berline cinq-portes – bivolume, par définition - classique, plutôt basse pour le coup considérant la moyenne de la catégorie. L’auto perd 5 cm en hauteur dans l’affaire, elle atteint donc 1,41 m sous la toise, une valeur qui en fait l’une des compactes les plus « tassées » du moment. Devant la nouvelle Mercedes Classe A, c’est dire. Autant de bonnes choses pour les dispositions routières de la voiture, c’est à noter, le centre de gravité suivant en toute logique le mouvement. Dans le même temps, la Leon prend moins de place que sa devancière, sachant que, d’une génération à l’autre, elle passe de 4,34 et 4,26 m en longueur. L’empattement, lui, fait le chemin inverse, il s’allonge autrement dit, et le tout donne une voiture qui n’a plus rien à voir avec sa devancière. Elle repose, pour la petite histoire, sur la plate-forme toute fraîche de la nouvelle Volkswagen Golf, ceci expliquant en très grande partie ce retour aux fondamentaux de l’espèce. A l’heure de la rentabilité à marché forcée, le fond de l’air n’est plus aux voitures originales. Ce qu’était la précédente Seat. Est-ce un défaut ? Pas forcément.

 

Seat-Leon-2

Pour preuve, la Leon abandonne le style tourmenté de sa devancière, latin mais lourdingue, comme quoi c’est possible, au profit d’un dessin très sobre, à la limite de l’épure. Le contraste est saisissant. Cette « germanitude » assumée n’est toutefois pas dénuée d’un zeste de sensualité, l’emploi d’angles vifs placés aux bons endroits aidant. Conclusion, la Leon n’est pas un succédané de la Golf, elle affiche une personnalité très différente de celle de sa cousine germaine. C’est toujours une latine, et c’est bien là l’essentiel.

 

Seat-Leon-5

Pour terminer, la plate-forme susmentionnée a pour principale vertu d’être légère, par le biais de divers procédés trop longs à énumérer ici. Résultat, la Leon a perdu 90 kg, ce qui n’est pas rien, ses moteurs ayant dès lors pas trop de mal à calmer leur appétit. On en dénombre huit, étant précisé que la Leon ne débutera sa carrière, en fin d’année, qu’avec deux d’entre eux. Il s’agit de deux diesel, un 1.6 TDI de 105 ch et un 2.0 TDI de 150 ch, dont les valeurs de consommation laissent tout de même rêveur. Le premier se contente de 3,8 l/100 km en cycle mixte, et le second ne réclame que 2 décilitres supplémentaires. Cette plate-forme, étrennée par l’Audi A3, suivie de la Golf puis de la Leon, a de beaux jours devant elle. C’est la morale de l’histoire.

 

Seat-Leon-6

Les six motorisations restantes viendront un peu plus tard. Sont recensés quatre essence et deux diesel, les premiers faisant systématiquement appel à l’injection directe et à la turbocompression. Les voici : 1.2 TSI de 86 ch, le même développant 105 ch, 1.4 TSI de 122 ch et 1.8 TSI de 180 ch. Les diesels sont un 1.6 TDI de 90 ch et un 2.0 TDI de 184 ch. Boîtes mécaniques à cinq ou six rapports figurent au menu de tout ça, tout comme la boîte robotisée DSG, à six ou sept rapports, c’est selon. A voir comment ses transmissions se répartissent dans la gamme à venir. A ce sujet, la Leon reçoit un amortissement piloté, une nouveauté dans son cas, plus toute une flopée d’équipements high-tech, comme il sied à une voiture moderne. Nous en reparlerons au moment des essais.

 

 

Cet article vous est proposé en partenariat avec les rubriques

BMW occasion et Peugeot occasion du site automobile.fr

Repost 0
Published by Jean Bourquin - dans Nouveautés espagnoles
commenter cet article

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives