Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 19:33

Volkswagen Up! 16Oubliez les épisodes peu glorieux de la Lupo ou de la Fox. D’ailleurs tout le monde les avait oubliés, non ? La petite dernière de Volkswagen entend bien faire du passé table rase, et participer au succès sans précédent de la marque, incontestée numéro 1 européenne. Et la Up! est bien capable de conquérir les cœurs, tellement elle s’inscrit bien dans la politique maison. A condition de ne pas se tromper de modèle…

 Par Jean-Michel Cravy

 

On n’aura pas la cruauté de rappeler la carrière plutôt ratée de la VW Lupo qui s’était achevée dans l’indifférence générale en 2005, ni de celle qui lui a succédé, avant tout conçue comme un véhicule low cost produit au Brésil à destination des pays émergeants. De ce point de vue, la Fox aura (et fait encore) son boulot, mais elle s’est incontestablement révélée en décalage avec les attentes des consommateurs européens, du fait de sa présentation et de ses prestations plus que modestes.

Volkswagen Up! 17

Mais tout ceci appartient désormais à l’histoire. Et la Up! ouvre un autre chapitre de la petite voiture chez Volkswagen. En repartant d’une page blanche : nouvelle plateforme, nouvelle carrosserie, nouveau moteur 3 cylindres… La « fourmi » VW nouvelle manière affiche une bouille vraiment très sympathique, avec une calandre barrée d’un large bandeau de la couleur de la carrosserie, sur un gabarit de 3,54 mètres de long. Soit à mi-chemin entre une Peugeot 107 -ou ses clones Citroën C1 et Toyota Aygo- (3,43 m) et une Renault Twingo (3,60 m) qui vient tout juste de se remaquiller pour mieux séduire.

 

Et séduire, c’est bien l’ambition de toute nouvelle venue. Se faire une place dans une catégorie particulièrement disputée, celle des petites urbaines, pesant quelques 200 000 unités, soit 10 % du marché, où grouillent aussi les Kia Picanto, Nissan Pixo, Suzuki Swift, la Fiat 500 ou encore la nouvelle Panda, et on en oublie certainement. Sans compter que vont également bientôt arriver sur le marché les demi-sœurs de la VW Up! : la Seat Mii et la Skoda Citygo…

Volkswagen Up! 05

Bref, pour prendre sa place dans le trafic, il va falloir faire preuve d’un talent certain, et d’arguments convaincants. Et la Up! ne manque ni de l’un ni des autres. A condition de ne pas se tromper de modèle. On vous explique…

Volkswagen Up! 12

La VW Up! est motorisée par un seul moteur, un 3 cylindres essence tout nouveau tout beau, décliné en deux niveaux de puissance : 60 et 75 chevaux. A ces deux motorisations sont associées trois niveaux de finition : « take up! », « move up! » et « high up! ». Et nous, à autopanorama.info, toujours prêts à nous sacrifier pour la bonne cause, on avait commencé à se mettre au volant du modèle de base, soit la 60 ch « take up! », tarifée au prix alléchant de moins de 10 000 €.

Volkswagen Up! 23

Et notre impression première ? Boooof ! D’abord sur le plan visuel et tactile : des plastiques certes sérieusement fabriqués et assemblés, mais durs au toucher et pas vraiment séduisants au regard, il faut bien l’avouer, bien que l’équipement de base soit conforme aux standards du moment dans la catégorie (4 airbags, ABS, ESP et amplificateur de freinage d’urgence, ce qui n’a rien d’exceptionnel, puisque c’est désormais la loi). Et puis le petit 3 cylindres, malgré son ronflement caractéristique bien sympathique, avoue vite ses limites, même en strict usage urbain.

Volkswagen Up! 24

Et pour bénéficier d’un minimum d’équipements de confort, indispensables au jour d’aujourd’hui (verrouillage centralisé à télécommande, jantes toujours en acier mais d’un plus joli modèle, dossier de banquette fractionnable et coffre à double plancher, lève vitres électriques, lève vitres électriques, volant réglable en hauteur, radio/CD, planche de bord laquée –ce qui change tout !-) il faut passer à la finition « move up! » Et là on passe nettement la barre des 10 000 €…

Volkswagen Up! 11

Puis nous avons eu la possibilité d’essayer brièvement une version 75 ch en finition supérieure. Et là, l’impression de conduite et de vie à bord a changé du tout au tout. Volkswagen Up! 13D’abord la présentation, avec une planche ornée d’une bande plastique de la couleur de la carrosserie, qui rehausse nettement l’aspect visuel et tactile, et donne le sentiment d’habiter une auto sérieusement plus finie, voire plus aguicheuse. Quant au moteur, dans son exécution 75 chevaux, il donne bien plus, et bien mieux, pour une consommation à peine supérieure (4,7 contre 4,5 l/100). La différence se ressent au volant, et pas besoin de sortir le chronomètre : c’est mieux, beaucoup mieux ! Que ce soit en ville, ou dans les liaisons péri-urbaines, enfin, la petite Up! montre ce qu’elle sait faire : n’être pas juste qu’un modeste déplaçoir qui va un peu plus vite qu’un vélo. Surtout qu’elle n’est vraiment pas beaucoup plus chère, puisqu’il ne faut ajouter que 600 € pour y accéder.

Volkswagen Up! 04

Et là, oui, la Up! prend réellement toute sa dimension, de petite urbaine certes, mais aussi capable d’assurer un vrai service hors des villes, ou même sur autoroutes. Mais pour en profiter pleinement, mieux vaut la choisir en version « high up! » qui apporte des projecteurs antibrouillard, des jantes alliage de 15 pouces, des rétros électriques, un volant cuir et enfin ! une climatisation. Voire en l’une des séries spéciales toute noire (« black up! ») ou toute blanche (« white up! »), qui confinent au syndrome des beaux quartiers, juchés qu’elles sont sur des escarpins de 16 pouces, sans compter un système de navigation amovible, des vitres arrière surteintées et une sellerie exclusive. Mais là il faut compter plus de 14 000 € ! On est loin du principe du low cost, dont VW ne veut plus entendre parler, puisqu’il s’agit d’une petite urbaine qui, comme son nom l’indique, se pousse du col…

Volkswagen Up! 07

Alors Up!, haut les cœurs, soyons fous : on l’aura compris, la VW Up! ne trouvera sa pleine dimension (et ne parlons pas d’habitabilité, de toute manière suffisante pour quatre et leurs paquets glanés dans les Grands Magasins parisiens  -230 dm3-) que dans une finition élevée, avec tous les équipements et les finitions qui vont bien. kirsche sur le kouglof, la VW Up! propose, en option moyennant 250 € environ, une aide au freinage en ville, bluffante d’efficacité.

Volkswagen Up! 14

En un mot : on connaît tous ces moments où, distraits par un panneau qui surgit, une plaque de rue qu’on recherche, une jolie fille qu’on reluque, on n’a pas vu la voiture qui, devant vous, freine un peu brutalement… Patatras : accrochage, pare chocs arrière de l’autre, calandre et radiateur de la vôtre, désagréable constat, insupportable immobilisation au garage… Et là, le capteur laser intégré en haut du pare brise veille au grain, jusqu’à une vitesse de 30 km/h. Si vous n’avez pas touché aux freins, le bazar freine à votre place, avec une décélération de 10 mètres/seconde, et vous sauve la mise ! Et ça marche… Rien que pour ça, la Up ! mérite bien qu’on s’y arrête. Puisqu’elle est capable de s’arrêter pour vous…

J.-M. C.

 

Volkswagen Up!

Volkswagen Up! 15La technique (1.0 60 & 1.0 75)

Dimensions (L/l/h) : 3,54/1,91/1,49 m

Moteur : 3 cylindres 999 cm3

Puissance : 60 ch à 6 000 tr/mn et 75 ch à 6 200 tr/mn

Couple : 95 Nm à 3 000 tr/mn

Boite de vitesses : manuelle 5 rapports

0 à 100 km/h : 14,4 s et 13,2 s

Vitesse maxi : 160 km/h et 171 km/h

Consommations moyennes : 4,5 l/100 et 4,7 l/100

Emissions de CO2 : 105 g/km et 108 g/km

 

Volkswagen Up! 10Les versions, les tarifs

1.0  60 take up ! : 9 490 €

1.0  60 move up ! : 10 720 €

1.0 60 high up ! : 12 480 €

1.0 60 black up ! : 13 650 €

1.0 60 white up ! : 13 650 €

 

1.0 75 take up ! : 10 090 €

1.0 75 move up ! : 11 320 €

1.0 75 high up ! : 13 080 €

1.0 75 black up ! : 14 250 €

1.0 75 white up ! : 14 250 €

 

1.0  60 BlueMotion take up ! : 9 880 €

1.0  60 BlueMotion move up ! : 11 110 €

1.0  60 BlueMotion high up ! : 12 870 €

 

1.0  75 BlueMotion take up ! : 10 480 €

1.0  75 BlueMotion move up ! : 11 710 €

1.0 75 BlueMotion high up ! : 13 470 €

 

Cet article vous est proposé en partenariat avec les rubriques

BMW occasion et Peugeot occasion du site automobile.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Cravy - dans Essais allemandes
commenter cet article

commentaires

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives