Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 20:20

Porsche a dévoilé au salon de Detroit un concept-car qui va faire du bruit. Une voiture course au fort goût de 917, et ce faisant, de de 24 Heures du Mans. Tout ce qu’il y a de plus moderne, cependant : pour preuve, elle fait appel à une motorisation hybride. Son nom : 918 RSR.

 

Porsche918RSR-4


Décidément, Porsche sait entretenir le suspense. Dans un premier temps, ce fut la 918 Spyder, une machine à fantasmes autrement plus efficace qu’un DVD de la famille Dorcel. Un concept-car promis à la production en série, limitée en l’occurrence. Sans donner de date précise, histoire de tenir en haleine les foules tombées sous le charme. Pour faire patienter, Porsche sort de son chapeau cette 918 RSR, la sensation automobile de ce début d’année visible en ce moment-même au salon de Detroit.Il suffit de prendre l’avion, avec correspondance à New-York… Cette étude, là encore, vaut au demeurant le déplacement, en ces temps où les occasions de rêver les yeux ouverts se font rares. Sinon, il faudra attendre le mois de mars, car il ne fait guère de doute que Porsche exposera cette pierre précieuse à Genève.

 

Porsche918RSR-3

De quoi s’agit-il ? Pour faire vite, de la déclinaison « compétition » de ladite 918, le terme « Spyder » n’ayant plus cours puisque la voiture est fermée. La 918 RSR est donc un coupé, et c’est déjà une information en soi. Entre parenthèses, les portières s’ouvrent en « papillon », comme sur tout « proto » qui se respecte. Poupe et proue sont celles de la 918, et le tout coupe, il faut le reconnaître, le souffle du contemplateur. Pour ma part, j’aurai tendance à trouver cette Porsche encore plus sensuelle, et troublante, sous cette forme. Une affaire de proportions, à mon sens plus harmonieuses que celles de la « décapotable ». Cette variante taillée pour la course paraît, paradoxalement, moins brutale. Pour autant, l’immense aileron arrière, fixe pour le coup, ne saurait tromper sur la marchandise. Tout comme le ventilateur placé bien en vue entre les deux prises d’air situées quant à elles juste derrière le cockpit.

 

Porsche918RSR-5-copie-1

Sur le principe, la 918 RSR reste une hybride, comme la Spyder, en reconduisant le même schéma. Pour rappel, un V8 thermique est épaulé par deux unités électriques placées l’une et l’autre à hauteur de chacune des roue avant. Les similitudes s’arrêtent là. A vrai dire, Porsche donne à la 918 RSR le dispositif à l’œuvre sur la 911 GT3 R Hybrid, laquelle fait depuis peu sensation sur divers circuits de par le vaste monde. On la vit, entre autres, à Road Atlanta, aux Etats-Unis, dans le cadre de l’American Le Mans Series (ALMS). Au cœur de ce système se tient donc le V8 3.4 emprunté à la barquette RS Spyder et développant à lui seul 563 ch. Libérés quant à eux au régime de 10 300 tr/mn, pour la petite histoire. De leur côté, les moteurs électriques fournissent à eux deux 150 kW – 75 de chaque côté -, et l’addition donne une puissance maximale de 767 ch. Rien de moins. A noter, ces deux électro-moteurs répartissent, en sus, le couple entre les deux roues avant de manière variable, via la fonction baptisée Torque Vectoring. L’auto n’en est que plus directe.

 

Porsche918RSR-7

Il y a mieux, si l’on ose dire. En lieu et place du siège passager, se trouve un impressionnant accumulateur à volant d’inertie dont le rotor tourne à 36 000 tr/mn, pour vous faire une petite idée de la chose. En réalité, c’est lui qui alimente en électricité les deux unités électriques, et en contrepartie, ces dernières, faisant alors office de générateurs, le rechargent en phase de freinage. Simple comme bonjour, même si cela prend un peu plus de place qu’une batterie d’hybride « ordinaire » (voir photo). Et pour ne rien oublier, le pilote peut libérer la totalité de la puissance quand l’accumulateur est à pleine charge. Il lui suffit d’appuyer sur un bouton, et ça dure 8 secondes. Le temps d’un dépassement…

 

Porsche918RSR-6-copie-1

Une fois la carte de visite lue à la loupe, l’inévitable question se pose : cette étude est-elle un coup d’épée dans l’eau ? On sait que la 918 Spyder sera un jour produite en série, mais quid de la 918 RSR ? La verra-t-on dans un avenir proche, en compétition ? Porsche laisse sciemment planer le mystère, tout en donnant quelques indices censés nous mettre la puce à l’oreille. Le numéro « 22 » apposé sur le capot est, à l’évidence, tout sauf un hasard. La 917 Martini victorieuse au Mans en 1971, pilotée Helmut Marko et Gijs van Lennep, portait en effet ce « dossard ». Partant de là, les rêves les plus fous sont permis, d’autant que Porsche multiplie les références à sa mythique voiture de course – les coloris de la 918 RSR ne vous rappellent pas quelque chose ? - et par là-même, au Mans.

 

Porsche918RSR-1-copie-1


Reste que le rendez-vous dans la Sarthe n’est pas encore pris. Car si l’ACO a bien introduit une catégorie « hybride » dans sa réglementation 2011, il y a encore quelques petites choses à affiner pour que cette 918 RSR y soit conforme et puisse postuler. Notamment le « push to pass » y sera interdit, et seules les roues arrière seront utilisées pour propulser la voiture. Encore un peu de boulot, donc, avant de voir la 918 RSR au départ. C’est quand vous voulez, Monsieur Porsche.

Dans tous les cas, une telle splendeur, qui plus est techniquement aussi aboutie, ne peut pas partir aux oubliettes. Ce serait un crime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Cravy - dans Concept cars
commenter cet article

commentaires

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives