Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 07:30

Inforad Ci 3Promis-juré : les avertisseurs de radars seront désormais des « assistants d’aide à la conduite ». Mais continueront de signaler les « zones dangereuses ».

Presque comme avant…

 

Après la politique de Gribouille, le serment d’Hypocrite. Histoire de clore une série de dérapages incontrôlés qui ont menacé le pouvoir en place de la sortie de route aux prochaines élections, le Ministre de l’Intérieur, Claude Géant, a reçu l’association des constructeurs d’avertisseurs de radars et a conclu avec eux une sorte de paix des braves.

 

Selon un protocole en cours de rédaction, et qui sera signé avant l’été, le Ministre reconnaît le caractère pédagogique de ces appareils en matière de sécurité routière. Mieux même : il ne remettra pas en cause la possibilité d’échange et de partage d’informations entre utilisateurs ! En conséquence de quoi, les avertisseurs de radars deviendront désormais des « assistants d’aide à la conduite », les signalements concerneront des zones dangereuses clairement identifiables, et bien plus, les services de l’Etat fourniront aux fabricants « toutes les informations pertinentes relatives à une meilleure compréhension des conditions de circulation ».

Inforad Ci 5

Traduit en clair : les avertisseurs ne signaleront plus les « radars » en tant que tels, mais des « zones à risques » ! Vous voyez la nuance ? Bon, maintenant, on peut parler de choses un peu sérieuses ?

 

L’Inforad Ci donc. Voilà un appareil haut de gamme qu’on peut encore qualifier  d’avertisseur de radars aujourd’hui, mais qui deviendra bientôt un assistant d’aide à la conduite… ce qu’il est déjà dans les faits. La société Inforad était jusqu’ici connue pour ses avertisseurs plutôt basiques, mais à la base de données de… « zones dangereuses » soigneusement mise à jour, et très efficace, couvrant l’Europe entière.

Inforad Ci 6

Le Ci, dont le look élégant n’est pas sans rappeler un certain iPhone (un hasard, sûrement !) y ajoute un service interactif communautaire, tel que l’ont déjà lancé depuis longtemps et avec le succès qu’on connaît, les rivaux, Coyote ou Wikango. Alors certes, le parc d’Inforad Ci est encore réduit (environ 50 000 appareils en circulation à l’heure actuelle), mais il ne fera que croître et embellir à l’avenir, tant est grand le besoin de solidarité entre automobilistes… C’est vrai aussi que la couverture assurée par ce nouveau venu est encore limitée à la France, la Belgique et le Luxembourg et qu’il va falloir patienter un peu, au fil des développements et des mises à jour, pour bénéficier des informations concernant les autres pays d’Europe.

 

Pour le reste, l’Inforad Ci assure le « traitement », non seulement des radars fixes, ce qui est bien la moindre des choses, mais aussi une gestion plus fine qu’avant des zones de radars mobiles (jumelles laser et autres joyeusetés) en évaluant au plus près la probabilité d’une présence indésirable (fonction de statistiques de « fréquentation » ou certifiées par les informations fournies en « direct live » par les autres possesseurs de Ci.

Inforad Ci 2

Le Ci y ajoute l’identification des radars de feux, de passages à niveau, de tunnels, et surtout des radars de tronçons qui vont inévitablement se déployer dans un avenir proche, en vous aidant à rester dans la moyenne requise à la sortie dudit tronçon de contrôle… On y ajoutera la signalisation de zones de travaux, de bouchons ou accidentogènes. Ben oui, quoi ? C’est bien dans l’esprit des nouvelles dispositions ministérielles ? Donc, c’est déjà fait…

 

L’écran 3 pouces haute résolution du Ci, fourni avec une ventouse particulièrement efficace, inarrachable aussi bien sur un pare brise que sur le plastique d’un tableau de bord, informe clairement les utilisateurs de toutes ces circonstances de la route. Et une télécommande permet de signaler aux autres tous les « accidents de parcours » sans quitter la route des yeux.

Inforad Ci 4

Pour ne rien vous cacher, lors de nos premiers tests, nous avions été déçus quant à l’imprécision apparente du positionnement des « biiip ! vous voyez ce qu’on veut dire… ». Renseignement pris, c’était dû à un changement du mode de signalement entre les anciens appareils et celui-ci, qui vous garde en alerte jusqu’à 150 mètres après le passage devant le « biiip ! », lequel pourrait vous photographier par derrière, le traître. Encore fallait-il le savoir, et le mode d’emploi n’était pas très clair là dessus. Moyennant quoi, vérification faite, l’Inforad Ci identifie bien et très précisément les zones à « biiip ! ». C’est bien le moins.

 

Très accessoirement (à notre sens, parce que ce n’est pas ce qu’on attend principalement d’un tel appareil), l’Inforad Ci permet aussi, moyennant un abonnement en option (24 € par mois) la réception d’appels téléphoniques et de sms et l’accès au 112 (secours, pompiers).

Inforad Ci 1

Mais son véritable point fort, sans doute, c’est son prix : 229 €. Ça peut paraître plutôt cher au premier abord, mais il faut savoir qu’il n’y a aucun abonnement à prévoir pour son utilisation et ses mises à jour (par GPRS), contrairement à ses rivaux et néanmoins confrères au sein de l’AFFTAC (Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite) qui est parvenue à ramener le Ministre de l’Intérieur à la raison… Soit donc une économie substantielle au fil du temps, avec un appareil par ailleurs garanti 3 ans. Et puis, vous connaissez le tarif d’une amende pour un léger excès d’optimisme… Pas besoin de vous faire un dessin !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Cravy - dans Pratique (radars - conduite)
commenter cet article

commentaires

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives