Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 19:07

Tout indique que la collaboration entre Mercedes et McLaren pour une supercar routière ne sera pas reconduite. Et que la très belle et très impressionnante SLR, dont le succès commercial aura été par ailleurs plus que mitigé, n’aura pas de descendante…
Mais voilà que s’annonce la renaissance de la fameuse Gullwing ! Elle aura pour nom Mercedes SLS AMG…


La collaboration entre le puissant constructeur germanique et le petit spécialiste anglais n’aura pas été de tout repos, faite de tiraillements et de reproches mutuels. Pour tout arranger, le succès commercial n’aura pas été tout à fait à la hauteur des espérances. Résultat : la Mercedes-McLaren SLR n’aura pas de suite. Dommage…


Mais ne désespérons pas. La grande maison va poursuivre son programme de sportive de haut vol en solo. Mais plus, cette fois, dans le secteur des supercars aussi inaccessibles financièrement que difficilement exploitables sur la route. Les ambitions, avec la future SLS, qui devrait être officiellement dévoilée en septembre prochain au Salon de Francfort, seront (un peu) plus modestes, malgré un gabarit assez proche (4,64 m de long). Celle qui porte encore le nom de code C197 est encore en cours de développement intensif.
































Tests routiers, neige dans le grand nord, travail studieux sur le circuit du Nürburgring, anneau de vitesse : la future SLS a déjà été surprise partout par les paparazzis. Mais encore soigneusement maquillée pour ne pas dévoiler sa plastique. Il n’empêche, au delà de l’immense capot et des grands extracteurs qui creusent ses flancs, lui donnant une petite allure de Dodge Viper, la SLS révèle sa caractéristique la plus spectaculaire : des portes papillon !
















Oui. Comme sur la si fameuse 300 SL des années 50, celle qui fit tant pour l’image de la marque, autant par ses fameuses portes s’ouvrant de bas en haut que par son incomparable palmarès sportif.
A l’époque, ça n’avait pas été une coquetterie esthétique gratuite. Le coupé 300 SL, en effet, était construit sur un treillis tubulaire, aussi efficace qu’encombrant, puisqu’il remontait très haut dans les flancs. Aussi pour faciliter l’accès à bord, les ingénieurs avaient-ils inventé ces fameuses portes papillon, qui valurent bientôt au coupé SL son surnom de Gullwing. Le SL cabriolet, lui, s’était satisfait de (petites) portières conventionnelles…
Et la SLS, qui sera commercialisée au printemps 2010, rendra donc hommage à son illustre devancière. Et nul doute que ça contribuera à son succès !


Mais la SLS, ce n’est pas que ça. C’est aussi, sous le long capot en aluminium, un gros V8 atmosphérique de 6 208 cm3, retravaillé et développé par AMG, la filière sportive de Mercedes, à Affalterbach, par ailleurs seul maître d’œuvre du projet, McLaren n’ayant pas été conviée à participer.

Désormais doté d’un carter sec, d’un nouveau système d’admission, et d’un arbre à cames spécifique le V8, disposé en position centrale avant, délivrera la bagatelle de 571 chevaux à 6 800 tr/mn, et 650 Nm de couple, à 4 750 tr/mn, soit 46 chevaux de plus que l’actuelle SL63 AMG. Comme sur les Mercedes de DTM, il sera attelé, via un système transaxle (un arbre de transmission en carbone, ne pesant que 4 kilos, tournant dans un tube rigide), à une boîte de vitesses Getrag à 7 rapports et double embrayage, rejetée à l’arrière pour garantir une bonne répartition des masses (48 % sur l’avant, 52 % sur l’arrière).

La chasse au poids superflu a été au centre des préoccupations d’AMG. Le châssis en aluminium Space Frame (une première chez Mercedes) ne pèse que 241 kilos. Et au total, la SLS ne pèse que 1620 kilos, pour justifier son appellation (Sportlich Leicht, sportive légère)…


Ce qui devrait lui permettre de revendiquer des performances de haut niveau : accélération de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes, et une vitesse de pointe de 315 km/h.
Avec son architecture classique (moteur avant) la SLS se posera en rivale directe de la Porsche 911 Turbo (moteur arrière), ou encore de l’Audi R8 V10 (moteur central), avec un rapport poids/puissance plus favorable (2,84 kg/ch). Ça va bastonner !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Cravy - dans Nouveautés allemandes
commenter cet article

commentaires

Auto Panorama, C'est Qui ?

  • : autopanorama.info
  • autopanorama.info
  • : Toute l'actualité automobile ! Les derniers essais, les nouveautés, les concept cars, les dernières nouvelles économiques. Et de nombreux bonus (vidéos, histoire...)
  • Contact

auto panorama, c'est quoi ?


Auto Panorama est un nouveau site d’information de l’actualité automobile, réalisé et dirigé par un essayeur spécialisé qui a exercé ses talents pendant plus de vingt ans dans les rédactions les plus prestigieuses (l’Automobile Magazine, l’Auto Journal, VSD et beaucoup d’autres).

" Eh oui, vingt ans déjà que je lime le bitume sur toutes les routes et les circuits du monde, au volant de toutes les voitures de production, de sport et même de compétition...
Aujourd’hui, j’ouvre avec vous un nouveau chapitre, sur internet cette fois, toujours avec la même rigueur, toujours avec la même passion, malgré ces temps difficiles. Mais tant qu’il y aura des hommes pour aimer voitures…
Ici, vous trouverez tous les derniers essais, toutes les nouveautés, les concept cars, tout ce qui fait une actualité riche, foisonnante, passionnante…
Alors, vous montez avec moi ? "


Jean-Michel Cravy

Recherche

Le plein de videos

Le plein de vidéos intéressantes, amusantes, excitantes...
C'est ici !

Archives